Sélection shopping : Harry Potter sur Etsy - 15

Petite séance shopping pour bien commencer cette nouvelle semaine avec de la décoration, des bijoux, des sacs et toujours autant de merveilles uniques que vous ne trouverez nulle part ailleurs que sur Etsy. Face au sac hibou en relief, aux phénix ou encore à la montre à gousset retourneur de temps, comment ne pas craquer ! Votre univers de sorcier n'a pas fini de s'agrandir...
 

Visuels et illustrations Harry Potter sur le web - 6 - Tableaux de Poudlard

Après vous avoir présenté différents articles "visuels et illustrations" contenant des images inspirées par la saga Harry Potter et les objets des films et / ou bien des images anciennes de type "vieux papiers", j'ai choisi d'enrichir à nouveau cette catégorie en vous apportant la possibilité d'orner les murs de votre château - ou de votre maison de sorcier - de tableaux animés. Il faut savoir que les tableaux vu dans les films étaient soit des créations originales incluant souvent les portraits des membres des équipes de tournage, soit une réinterprétation de tableaux historiques repeints avec des rajouts sorciers (le chapeau pointu par exemple.) Une partie de ces tableaux sera représentée dans un petit livret inclus prochainement dans Le grand atlas, mais pour ceux qui voudraient créer un vrai mur de portrait il vous faudra quelques tableaux en plus. J'ai donc passé quelques longues après-midi sur le web à sélectionner pour vous des peintures, généralement datées entre la Renaissance et le XIXe siècle, représentant différents personnages et scènes qui s'adapteraient à merveille dans un environnement magique. J'ai même déniché un portrait qui ressemble exactement au professeur Quirrel - sans parler du tableau représentant Copernic qui semble vraiment installé sur une tour de Poudlard ! Bien sur, à de rares exceptions près, le chapeau de sorcière n'existe pas en peinture (hérétique !) mais la variété des coiffes et les attitudes des personnages que j'ai choisi pour vous devraient combler cette absence.
Tutoriel : transformer une image numérique en tableau
Etape 1 : enregistrez sur votre ordinateur l'image en grand format (suivez les liens sous les tableaux) ; optionnel : recoupez l'image de façon à ce que certains personnages aient l'air d'entrer ou de sortir du tableau
Etape 2 : réfléchissez à la taille de vos tableaux (l'idéal étant de juxtaposer des grands, des moyens et des petits) ; pour imprimer votre tableau en grand format, utilisez un logiciel tel que Poster razor pour répartir votre image sur plusieurs pages à l'impression (par exemple 4 feuilles A4) puis découpez les marges (pas toutes, pensez à votre collage !) et collez les morceaux.
Etape 3 : pour un meilleur rendu, vous pouvez ensuite vernir votre tableau - selon votre qualité d'encre, si elle résiste à l'eau uniquement, et selon votre épaisseur de papier (le papier d'imprimante classique, trop léger, se gondolera.)
Etape 4 : ensuite il ne vous reste plus qu'à encadrer le tableau - soit dans un vrai cadre doré ou bois, soit en utilisant du masking tape doré ou bois (de préférence uni) pour faire un encadrement sur le pourtour de l'image.
Bonus : pour intriguer et amuser vos invités vous pouvez ajouter à côté ou en dessous de chaque tableau une étiquette comportant en légende le titre de l'oeuvre - le nom du sorcier ou de la sorcière représentée ou encore la description de la scène. Vous pouvez également ajouter au nom du personnage un bref résumé de sa vie et de ses contributions au monde de la magie, à la manière des descriptions des cartes de chocogrenouille. (Si vous manquez de connaissances ou d'inspiration, consultez le wiki.) Exemple : le tableau Monk testing wine (voir plus bas) représenterai à merveille le Moine Gras de Pouffsouffle, vous ne trouvez pas ?
 The three witches from Macbeth, Daniel Gardner, 1775
[grand format]

 An old scholar, Salomon Koninck
 [grand format]
 A virgin with a unicorn, Domenichino, 1602
[grand format]

 Portait of a scholar sitting at the table, Ferdinand Bol
[source]
Portrait of Laura Battiferri, Agnolo Bronzino, 1560
[grand format]
 An alchemist, Adriaen van Ostade, 1661
 [grand format]
Portrait of a young man, Masaccio, 1425
[source]
Curious woman, Emile Beranger
[source]
Saint Jerome, Joos Van Cleve, 1521
 [grand format][source]
Astronomer Copernicus, Jan Matejko, 1871
[source]
A severe teacher, Jan Steen
 [source]
Interrior of a laboratory with an alchemist, David Teniers, XVIIe siècle
[grand format] [source]

Monk testing wine, Antonio Casanova y Estorach, 1886
[grand format]
 Fortune teller with a candle, Orest Kipresnky, 1830
[grand format]
 Portrait of Piotr Potyomkin, Godfrey Kneller
 [source]

Lady Wearing a Gauze Headdress, Van der Weyden, 1440
[source]
 Portait du doge Andrea Gritti, Le Titien, 1545
 [grand format][source]
 Trouble comes to the alchemist, XVIIIe siècle
[grand format] [source]

Portrait of a scholar, Domenico Fetti, XVIIe siècle
[grand format]
The owl, Valentine Cameron Princep, 1863
[grand format]
Astronomer by candlelight, Gerard Dou, 1665

Travaux pratiques : les accessoires de journaliste de la Gazette du sorcier / Daily Prophet

Ce week-end, ainsi qu'évoqué dans cet article, c'est le festival Geekopolis ; j'ai donc créé pour l'occasion un costume inédit inspiré de la saga Harry Potter : celui d'une sorcière reporter du Daily Prophet (en français, journaliste pour la Gazette du Sorcier.) En plus des vêtements (dont je vous parlerai plus tard), il me fallait quelques accessoires distinctifs - qui n'existent pas réellement dans les films puisque les reporters n'y apparaissent que très brièvement (en dehors de Rita Skeeter évidemment.) J'ai donc créé pour l'occasion un carnet, une plume et une broche pour donner à mon costume une certaine identité professionnelle, et ces créations viendront compléter mon chapeau de sorcière et Zéphyr, mon hibou postal qui sera agrippé à mon épaule, prêt à envoyer par la voie des airs les dernières nouvelles du monde des sorciers. 

La plume magique - avec réservoir d'encre
 Matériel : 2 plumes identiques, un stylo 4 couleurs, des ciseaux, de la colle à chaud, un ruban ou une chute de tissu.
Tutoriel : coupez les pointes des plumes, retirez la cartouche d'encre qui vous intéresse et recoupez le surplus de tube vide, collez la cartouche entre les deux plumes puis collez les plumes entre elles, l'une sur l'autre, et terminez par le collage du ruban pour masquer le bas de la cartouche.

Le badge de journaliste
Matériel : des ressources numériques (polices, illustrations), un logiciel de création (paint shop pro, photoshop, gimp...), du papier métallisé (j'ai utilisé un morceau de sac cadeau en papier), du bristol, carton (boite d'emballage ou intercalaire) ou plastique fin (pochette de rangement), une attache pour broche ou pins, du vernis-colle, de la colle à papier, des ciseaux.
Tutoriel : composez l'illustration de votre badge avec votre logiciel de création numérique ; badigeonnez votre papier métallisé d'une couche fine de vernis-colle (si votre papier est lisse et que vous utilisez une imprimante jet d'encre, cette couche permettra de mieux fixer l'encre). Une fois le vernis bien sec, imprimez votre badge dessus. Collez votre papier métallisé sur votre support rigide (bristol ou plastique) et, quand la colle est sèche, découpez votre badge. Fixez votre attache pour broche au dos.

Le carnet de notes - pour les enquêtes de terrain
Matériel : un carnet à spirale, du papier kraft (ou enveloppe kraft), de la colle, une imprimante, un pastel sec marron (ou un fusain, de la craie... pour salir et vieillir le carnet)
Tutoriel : commencez par créer votre motif sur votre logiciel de création numérique puis imprimez-le sur votre papier kraft. Vieillissez et abimez le papier selon vos envies (taches d'encre, éraflures, traces de couleurs...) Pour couvrir parfaitement votre carnet, utilisez le tutoriel suivant  [en anglais] : Comment décorer un carnet à spirale

Inspiration : un mariage magique inspiré par Harry Potter

Pour Emma et Greg, la saga Harry Potter a toujours fait partie de leur histoire d'amour car elle faisait partie de leurs goûts communs et a contribué à leur rapprochement. C'est donc naturellement devenu le thème de leur mariage, le fil conducteur qui se retrouva au coeur de la décoration et de l'ambiance de cette belle journée. La plupart des détails décoratifs et des accessoires ont été faits main par la mariée, y compris les boutonnières, le bouquet, les panneaux, la papeterie, le livre porte-alliances et la décoration des tables. Quelques unes des musiques des films ont même ponctué les moments clés de leur union, et leur séance photo comporte de jolis clin d'oeil au Quidditch. Felicitation à cet adorable couple de potterheads !
Photographie : Myles Katherine et Josh Lasko
Source : Offbeat bride