Shopping : les gants Harry Potter chez Cinéreplicas [partenariat]

A la recherche de produits dérivés Harry Potter, j'ai découvert récemment le site Cinereplicas, une entreprise française spécialisée depuis 2005 dans la création et la vente de produits sous licences, qui a toujours eu un attachement particulier avec la licence Harry Potter.  Les avantages de cette boutique/marque : des produits sous licence (c'est à dire basés sur les objets officiels des films, créés en partenariat avec les studios Warner Bros), une bonne qualité de fabrication, des prix raisonnables, un service clientèle français et une expédition rapide et suivie depuis la France. Parmi les produits qu'ils proposent on trouve aussi bien des bannières à suspendre, des répliques des baguettes magiques, des accessoires vestimentaires, des robes de sorcier, divers objets et même des éditions limitées luxueuses du Nimbus 2000 et de l'Eclair de feu.
J'ai donc développé un partenariat entre Potter frenchy party et Cinereplica et j'ai pu ainsi tester la rapidité d'expédition et un exemple de produit : les gants aux couleurs de votre maison (Serpentard, Serdaigle ou Gryffondor ; il manque les Poufsouffle.) Ils sont en matière acrylique (donc chauds et doux au toucher), avec un blason brodé cousu sur le dessus ; les pouces et index de chaque gant sont conçus pour l'utilisation avec les technologies tactiles (indispensable en hiver pour utiliser son smartphone ou sa tablette à l'extérieur !) Il existe également des bonnets et des écharpes assortis pour avoir la panoplie complète de l'étudiant de Poudlard en sortie de Noël à Pré-au-lard. Détail important : ils sont en taille unique, donc pas adaptés aux petites mains (quelles soient enfants ou adultes.)
Je vous invite  à jeter un coup d'oeil à la boutique de temps en temps - ou bien à leurs boutiques partenaires sur Amazon, CDiscount ou encore La redoute : vous y trouverez régulièrement des promos sur leurs produits, c'est d'ailleurs le cas en ce moment même !
La site : Cinereplicas

Harry Potter et les Potterheads à Geekopolis


L'article du jour à pour but de vous faire découvrir un évènement parisien que j'avais adoré l'an dernier et qui revient prochainement pour sa 3eme édition, pour mon plus grand plaisir - et le vôtre peut-être : Geekopolis
Geekopolis, késako ? un grand festival célébrant les cultures de l’imaginaire ;
Lieu ? Porte de versailles, Paris.
Dates 2015 ? week-end des 23 et 24 mai.
Prix ? 19 € pour un jour, 35€ pour les deux jours ; pour un enfant entre 6 et 12 ans, de 10 à 18€. Il existe en plus des billets spéciaux qui donnent accès à tout un tas de bonus (cf. billetterie)
Thème de cette année ? Les génies du Mal : "L'intensité d'un héros se mesure à la grandeur de son opposant; que seraient Superman sans Lex Luthor ou Harry Potter sans Voldemort ?"
Particularité ? Il s'agit d'une convention divisée en 5 quartiers, avec 5 ambiances différentes appliquées à leur décoration, leurs activités, leurs étals : Little Tokyo (culture asiatique, manga, japanimation), Avalon (medieval-fantastique), Nautilus (steampunk), Metropolis (SF et comics), Teklab (technologies et sciences.)
Que faire à geekopolis ? Participer aux ateliers et aux activités proposées (sur inscription), faire du shopping sur les stands installés dans chaque quartier, découvrir les expositions, rencontrer des gens (des fans en costume partout mais aussi des auteurs, des acteurs, des illustrateurs… français le plus souvent, mais pas que !), regarder des spectacles (musique, danse, projection ciné…)
L’intérêt pour les Potterheads ? En plus de pouvoir sortir votre plus beau costume de sorcier pour aller vous promener, vous pouvez participer aux activités suivantes, en lien avec l'univers de Harry Potter :
-un atelier « Customisation de baguettes magique »
-un atelier « Monstres en feutrine »
-des initiations au Muggle Quidditch, avec les équipes des Paris phenix quidditch et Titans Paris Quidditch
Vous pouvez aussi rencontrer des fans et des équipes de sites emblématiques tels que la Gazette du sorcier.
L’intérêt pour les fans des cultures de l’imaginaires ? rencontrer les acteurs de nos web-séries fantasy / SF, voire séries TV françaises (l'équipe de la série Noob par exemple), participer ou découvrir quelques activités très sympa (escrime de GN, combats de sabre laser, trollball, duel de cannes…), admirer plein de jolies choses en vente (des produits inspirés ou dérivés de nos univers préférés), applaudir à des spectacles super sympa (danse tribale, chorale geek…) et écouter des conférences passionnantes portées par des intervenants passionnés. Osez arborer les couleurs de Poudlard dans une foule composée d’explorateurs steampunk, d'incarnations de Doctor Who, d’une Hermione, d’un Sephiroth, d’une Leïa, d’un Naruto, de princesses disney, d’un Joker, de faunes, de la famille Stark, de robots, de Batman, de Hagrid, de dieux nordiques, d’Alice accompagnée du Chapellier fou, d’un Link, d’une Galadriel, de pirates, d’une Mononoké, de zombies, de trolls de Warcraft... Tout ce petit monde de tous âges (les bouts de chou comme les anciens, mais oui !) et de toutes cultures et races (terrestre, extra-terrestre et autres) cohabite et chahute joyeusement dans un même lieu le temps d’un week end des plus agréables.
[Source]
Quel rapport avec Potter Frenchy Party ? J'y serais justement le samedi, perdue dans la multitude, dans un élégant costume de journaliste sorcière dont je vous parlerais un peu plus tard.
Quelques conseils ? N'attendez pas la dernière minute pour acheter vos billets, car ils sont nécessaires pour les pré-inscriptions aux ateliers, qui ont déjà commencé (même si une petite partie des places aux ateliers pourra être réservée sur place.) Emportez vos sandwiches plutôt que de compter sur la restauration sur place (c'était une vraie catastrophe l'an dernier avec deux heures d'attente à l'heure du déjeuner au seul restaurant ouvert dans la convention.) Faites votre planning à l'avance mais accordez-vous du temps pour faire le tour des quartiers, hors activités. Au vu de l'affluence, les jupes, robes ou capes qui trainent un peu dans votre sillage seront copieusement piétinés par la foule (je parle d'expérience) et les costumes et accessoires encombrants vous ralentiront considérablement dans vos déambulations. Cela dit, ce genre de problème s'applique rarement aux costumes tirés de Harry Potter (à moins que vous n'ayez un costume d’hippogriffe ou que vous ne promeniez Touffu) ; si vous avez besoin d'inspiration, n'hésitez pas à relire les articles de la rubrique costumes ! Mais si vous êtes plutôt timide et adepte de la tenue de moldu (ou bien un sorcier déguisé en moldu), vous serez tout aussi bien intégré je vous assure !
Le site officiel : Geekopolis
Le planning de cette année : Planning 2015

Activité : Wreck this Journal / Saccage ce carnet - mes pages Harry Potter

Dans un précédent article, je vous ai présenté le livre Wreck this journal / Saccage ce carnet et la façon dont certains fans de Harry Potter réinterprétaient les consignes de chaque page en leur donnant des thématiques inspirées  par l'univers magique des sorciers de J.K.Rowling. Ayant écrit cet article juste après avoir moi-même acheté un exemplaire du livre, j'ai attendu d'en avoir terminé quelques pages pour pouvoir vous présenter mes propres créations. A la différence d'autres "saccageurs", je n'ai pas souhaité m'imposer un thème pour l'ensemble de l'ouvrage, mais je pioche plutôt dans mes univers préférés selon l'inspiration du moment. Harry Potter s'y trouvant particulièrement bien représenté, je vous propose de découvrir ici quelques unes de mes pages achevées ; d'autres pages sur le même thème sont également en préparation et feront peut être l'objet d'un futur troisième article sur ce livre fascinant.
Matériaux et techniques utilisés dans les pages ci-dessous : création numérique, dessin, collage, faux tampons, papier, bristol, papier vitrail, peinture, vernis à ongle, stylos gel (blanc, doré, cuivre et argent), papier toilette et sachet de thé. 
Pour suivre l'évolution de mon journal : Wreck this journal - le saccage d'un carnet
Le portrait de la Grosse dame, après le passage de Sirius Black
Consigne : lacère avec un objet pointu
Ancien journal moldu dissimulant la Gazette du sorcier grâce à un sortilège repousse-moldu 
Consigne : colle une page de journal
Graffitis de Harry, Ron et Hermione sur une page couverte de morve de troll
Consigne : fait un dessin moche
Tampons de différents univers, y compris celui de Harry Potter : blason de Poudlard, écriture du Prince de sang-mêlé, marque de la librairie Fleury & Bott
Page d'évaluation pour un examen de potions
Consigne : carnet de tâches
Mimi Geignarde recevant un Horcruxe - le journal de Jedusor - dans les toilettes des filles
Consigne : jette quelque chose
Livre de divination - premier niveau - et exercice de lecture dans les feuilles de thé
Consigne : verse du café ici
Livre des sorts et enchantements - Sortilège de lévitation
Consigne : ramasse ce journal sans utiliser les mains

Costume : Fleur delacour et les élèves de Beauxbâtons

Fleur Delacour est le personnage destiné à incarner les qualités mais aussi les défauts que les étrangers attribuent généralement à nous autres français(e)s : un mélange d'élégance et de snobisme qui se retrouve dans les uniformes de Beauxbâtons, très éloignés de ceux de Poudlard. Les robes en soie bleu ciel de nos sorcières françaises, avec leurs chapeaux de feutre et leurs chaussures assorties, ou encore leurs tailleurs chics, semblent moins adaptés à la scolarité de jeunes élèves que les uniformes plus pratiques de Poudlard, et seraient même complètement déplacés en cours de potion ou de soins aux créatures magiques. Les tenues portées par Fleur dans le 4eme film ont toujours une touche d'élégance en plus et comportent souvent ses initiales en broderies dorées ; de même, Fleur elle-même apparaît toujours parfaite, impeccablement mise en valeur par sa coiffure et son maquillage sans défaut, sauf à l'issue des épreuves qui dévoilent ses faiblesses et la laissent de plus en plus effrayée et larmoyante. Après sa scolarité, Fleur travaille pour Gringotts, se met en couple avec Bill Weasley (tome 6 / film 7), se marie, et part vivre dans la Chaumière aux coquillages où Harry, Ron et Hermione trouveront refuge durant leur quête des Horcruxes (tome 7 / film 8.) Sa vie d'adulte se reflète dans ses derniers costumes, les tons bleus disparaissent peu à peu au profit de tons gris/beiges, jusqu'à disparaitre complètement dans son costume de la Bataille de Poudlard. Cette dernière tenue n'a plus rien à voir avec le style "petite princesse" (comme dirait Maugrey) de sa première apparition et semble révéler toute la profondeur et le courage nouveau que le personnage a acquis petit à petit en grandissant.
Les couleurs : des déclinaisons de bleu
 Le style : uniformes élégants et looks pratiques mais stylés
 Le détail indispensable : la coiffure en queue de cheval.


Après l'école - Films 7 et 8



[sources des images : 1 ; 2 ; 3 ; 4]

Shopping